login = PHOTUS - fils des discussions
Bas de page



> Vu : 2201 fois
le Sun 22 May 2011 à 16h 51
Fil initié par "Olivier-P"
Blog-forum le coin du feu
CLASSEMENT Les techniques
Administrateur



Titre : [ SIGMA 120-300 OS ] Grand télé f2.8 moderne !
Bonjour Ă  tous,



Voici le test pratique du 120-300. Comme d’habitude deux grandes phases, le passage devant les trois marionnettes comme pour tous les obj télés, puis des séries en extérieur avec et sans doubleur. En l’occurrence avec le nouveau doubleur canon.7D pour ce test. Les jpg sont d’origine boîtier, et très peu accentués ( acc2 pour le Studio ) ou carrément à Zéro pour les phases en externe.

Le 120-300OS F2.8 EX IS HSM (ouf) a été testé VS le très bon Canon 70-200F2.8 IS II USM. On ne peut pas faire plus difficile comme comparaison, comme nous l’avons déjà testé ce canon est une référence absolu en télé pro (tout comme le Nikon).




www.photos-graphie.eu/img/120-300OS-70200II-Studio.zip
Le studio est difficile, car je place les objectifs dans un travail contraignant : un spot est placé en réflexion, en arrière, pour tester également le flare et toutes les résistances aux lumières.
Les résultats sont excellents, encore une fois le Sigma fait presque jeu égal avec l’exceptionnel télé de Canon, égalité quasi totale à 200mm, et une perte légère à 300mm, surtout avec la pleine ouverture. En effet à 300mm celle ci est flarée. Comme ce fait disparaît en grande partie à f3.2, je l’ai également mis dans la liste.
A f4 et 300 les piqués se rapprochent totalement, il est certes périlleux de comparer deux focales différentes, le 300mm ayant une autre position (spot réagit différemment aussi) et prenant de la pdc bien entendu à cause du recul. Ceci dit cela confirme les autres tests, attention à la po, ne jamais la prendre, toujours être à f3.2 minimum à 300mm. Sinon punition de flare. Pour souvenir c’est la même réaction que le 70200f2.8 IS première version du genre, f3.2 changeait tout.



www.photos-graphie.eu/img/120-300OS-70200II-et2X-Arbre.zip
Le test de l’arbre est utile, les dessins subtils de cette écorce sont vraiment à même de nous livrer le rendu exact d’un télé. Néanmoins c’est un test à prendre avec précaution, la distance est peu éloignée (6m env), et donc ces cailloux rendent facilement leur qualité.
On peut observer Ă  200mm que les deux engins sont proches (pardon, erreur sur la Po du canon Ă  200) et Ă©gaux
A 300mm le Sigma reste bien piqué, moins de différence qu’en studio mais la po est en retrait.
Avec le doubleur, surprise, les deux engins paraissent tout à fait à égalité, avec un passage remarquable de la po sur le Sigma.
A voir si cela se confirmera sur des tests plus difficiles, de loin.
A noter, le rendu plus froid du Sigma par rapport au Canon. Un spectre supérieur dans les bleus donnera plus de facilité à monter en haut iso. Je dois le confirmer dans les jours qui suivent avec un test sur lampes Normlich ( visée sur 500 points en spectres ).



www.photos-graphie.eu/img/120-300OS-70200II-2X-loin-etAC.zip
C’est le test qui va nous mettre le plus dans la situation de travail de ce genre d’engin. Une cible à 20/30m, une cheminée prise légèrement en angle. Le tout avec le doubleur canon, et des jpg sans aucune accentuation, et aussi travail à main levée. Autant tout tester.
Les résultats sont très surprenants et heureux, le Sigma tient parfaitement le convertisseur, son stabilisateur est silencieux et opérationnel. On peut même dire, comme les premiers tests sur l’arbre le montraient, qu’à 600mm les résultats du Sigma sont aussi bons au minimum qu’à 400mm avec le canon. Le léger flare du 300 « seul », visible deux fois, a totalement disparu.

Autre test intéressant inclus dans ce zip, celui des aberrations chromatiques. Le test est cette fois plus que surprenant, il est ahurissant, le Sigma a deux fois moins d’AC que le déjà réputé Canon sur ce point ! Est pour cela que ce grand télé Sigma passa bien tous les tests de convertisseurs ? Est pour cela malgré le contraste un peu baissé à 300mm qu’il continue à avoir foultitude de détails, donc une grande résolution ? Je ne suis pas loin de penser cela. Test à Po et f4, le Sigma écrase le Canon.


-


Je publie aussi un test bonus de plus ce soir, sur l’homogénéité de ce grand télé entre 200 et 300 sur les bords, elle est bonne, tout va bien de ce coté à distances longues.

Conclusion :
Une bien belle réussite de Sigma de son 120-300 remanié, avec enfin un stabilisateur, enfin une résistance tous temps, enfin un piqué qui s’approche des grandes réalisations des deux ou trois concurrents professionnels de l’optique 24x36 … en 70200 … car Sigma est seul sur ce secteur du 300 zoom f2.8, étonnement. De plus l’optique est abordable, ce sera un atout formidable. Environ égale à un 70200f4 de version II, ou bien un 70200f2.8 de version II (sauf à 300 et po), elle est donc seulement un peu inférieure aux grands fixes de Canikon, sauf sans doute aux versions II à paraître, qui repousseront encore les limites. C’est un constat heureux en soi-même, presque impensable pour des focales de cette longueur et cette ouverture, le tout en zoom ! Il faudra juste éviter le flare du 300/Po, en revanche le f3.2 étant déjà très bon, tout va bien.
Le plus surprenant est l’excellent passage avec les convertisseurs, ce qu’indique peut être cette tenue des AC absolument hors du commun, et presque du jamais vu.
On se doute d’un beau succès de cette optique, chez les animaliers et les sportifs.
Attention, gros bras demandés ! les 3kg du bébé sont là ;-) malgré le bon équilibre naturel (qui est meilleur que le 300f2.8 IS de canon qui pique du nez), le Sigma est conséquent, rien à voir avec la maniabilité d’un 70200f2.8. Néanmoins les focales gagnées (50% sur un 70200) sont toujours un plus, chacun le sait.
Bravo au constructeur pour le rapport Q/P absolument imbattable.



Bonne photos Ă  tous !
Amitiés Olivier
Administrateur
Mon 23 May 2011
02h 54

RE : [ SIGMA 120-300 OS ] Grand télé f2.8 moderne !
Régularité
Par Olivier-P
Voici le test de régularité, à 20m.

www.photos-graphie.eu/img/120-300OS-70200II-regularite.zip

Une toiture, avec un map décalée à mi bord. Ainsi on peut découvrir le mordant, et l’étalement de la pdc avec les diaphragmes.

NB : De près, les angles sont moins bons que le centre, comme notre ami JMS vient de le constater en venant chez nous ce jour, avec des mesures sur mires, à 3m. Je ne pouvais pas le constater personnellement car je ne fais jamais aucun test d’homogénéité d’une longue focale à 3m, cela n’a pas de portée pratique dans la plupart des situations mais cela le pourrait en photographie de reproduction etc. Donc info méritoire.

-

Pour la plupart des autres utilisations, le lointain, voici donc un test en situation, à vingt mètres environ.

- On constate aucune différence entre le Sigma et le Canon, à 200mm.
- A 300m j’ai même poussé le bouchon très loin, en décalant la MAP sur un extrême bord. Là encore, pas de soucis, l’objectif est homogène. Les lentilles flottantes des grands télés sont conçues pour que le caillou soit efficace à distance d’utilisation.
- Le piqué est déjà bien poussé vers les bords, à po, sur les deux engins, puis, à f4 couvre totalement les bordures.
-F5.6 et f8 montrent la grande pdc possible, surtout que nous sommes sur un toit pentu face Ă  nous !


-


Ceci dit, mon test n’a peut être pas d’intérêt, il est très très rare de prendre des focales longues à ce point pour faire des images homogènes, dans 99% des cas c’est plutôt l’inverse qui est recherché. C’est pour cela que je le mets en bonus et détaché des tests principaux.



Amitiés Olivier


Inscrivez-vous pour répondre
Valider
Annuler

Titre

Réponse


Lien

Photo
     

Légende de la photo