login = PHOTUS - fils des discussions
Bas de page



> Vu : 1496 fois
le Fri 16 Apr 2010 à 06h 58
Fil initié par "Olivier-P"
Blog-forum le coin du feu
CLASSEMENT Les techniques
Administrateur



Titre : Le ZEISS 35mm f2, quelques tests
Bonjour à tous,



Voici un test, rapide et parlant, du Zeiss 35/2, en photos pleine définition, sur capteur Canon Eos 5DmkII.



www.photus.eu/img/35-2-Zeiss.zip
(attention mon site va bientôt changer de nom en fin d'été 2010, prenez la "racine" alors, pour avoir les bonnes redirections)

Suite à des discussions sur des tests d'Internet divers, où les résultats sont assez peu concordants entre eux, j'ai voulu montrer que les bons tests de cette optique (de JMS par exemple) étaient dans le vrai, d'après mes observations.

D'autres tests montreraient des bords qui s'effondrent à pleine ouverture ? certains encore des bords vaguement moyens, et notre ami JMS revendiquant des bords déjà corrects à po, s'améliorant encore plus ?

Je suis de ce dernier avis.

Les effets de courbures de champs des optiques, perturbent parfois les mesures des uns ou des autres. Cela peut induire des tests pessimistes.

Voici l'avis de Jean-Marie, repris sur ce fil :
http://www.chassimages.com/forum/
index.php/topic,83821.msg1427027.html#msg1427027

J'ai posté, à la suite, les mesures officielles de Zeiss, où l'on voit ( à PO ) effectivement des bordures satisfaisantes, puis des extrêmes bordures plus basses ( c'est assez normal ), et des extrêmes coins seulement en souffrance sur FF. Il ne faut donc pas confondre les bordures, et les coins. Ces tests vont le montrer de manière pratique.


Dans le premier test :

35-2_f2.jpg
35-2_f2.5.jpg
35-2_f2.8jpg
35-2_f3.5.jpg
35-2_f4.jpg

Sur la première image, celle de la pleine ouverture, j'ai noté par des cercles les centres de netteté, centre, gauche, droit. On voit la courbure naturelle du champs. Evidemment, pour un testeur de mire plane, le "coté" serait mauvais. On voit ici, au contraire, qu'il est déjà acceptable, car il n'est pas sur la mm ligne en réalité. Cela change tout. Ensuite naturellement, cette extrême bordure va devenir encore plus satisfaisante avec les diaph fermés, c'est naturel aussi.

Mes remarques :

1 La PO est déjà bonne partout, les bordures sont piquées, seule l'extrême bordure annonce une petite baisse.
2 Les vignettages sont forts, le logiciel d'accentuation auto du boîtier, a sans doute moins accentué les parties sombres.
3 En fermant un peu, même les extrêmes bords sont parfaits.
4 Attention à l'étroitesse de la pdc, à PO, soyez prudents, naturellement, vers les bords, celle ci est plus serrée encore.

Deuxieme test :

Bien plus difficile, et pratiquement jamais testé, l'extrême coin. Osons !
La mise au point est calée, puis on déplace ce point en bas de la prise de vue.

Mes remarques :

1 Chose assez satisfaisante, surtout pour un GA ouvrant à f2, la PO est déjà raisonnable sur toute la bordure, sauf le bout du bout ... du coin ! (voir 3).
2 Certes résultats moins tranchants que l'autre test, mais c'est déjà plus que satisfaisant dans les extrêmes bords. Toujours à PO, on paye encore le vignetage.
3 Les coins sont moins détaillés, mais parfaitement lisibles, et encore on peut les nommer "coin du coin". Il suffira de rajouter de l'accentuation pour ce coin, au cas où .. une loupe 200x sur cette minuscule partie demanderait à être visible (sic). Autant le dire, cela correspondrait, pour être regardable en tirage, à des immenses tailles des grands traceurs ! Passons la PO, et arrivons au f4, celui ci devient presque parfait dans l'extrême coin.
3 Conformément aux ftm, le coin extrême n'est pas totalement résolu à f4, nous avons poussé alors le test à f5.6, le "coin du coin" est alors totalement résolu aussi.




Conclusions :

Jamais il n'est question de bords en deçà, on le voit parfaitement 98% de la photo est très définie d'emblée, à peine les extrêmes bordures en léger recul, ou l'extrême coin. Ce n'est pas la mm chose. Et c'est invisible, tellement la zone affaiblie est petite.

Peu de fixes GA peuvent se targuer d'être nets en bordures, voire extrêmes bordures correctes, dès la PO, surtout si celle ci est très ouverte. C'est le cas de ce bel objectif, ce Zeiss 35/2 est bon, très bon, de la veine de Leica ou autres grands Canon, Nikon, Olympus etc ... Les extrêmes bords déjà satisfaisants à PO, ou encore l'extrême coin en loupe 200x qui sera parfait en fermant un peu ? Rares sont les élus à pouvoir prétendre cela. Attention cependant aux faibles ouvertures, gardez cette belle fonction pour isoler un sujet, ou prendre des paysages sans profondeur, car f2 même à l'infini, c'est difficile à maîtriser. A rajouter enfin, la mécanique superbe, la douceur des bagues.

Cet objectif, comme le 28/2, a une distorsion linéaire, faible, et facilement corrigeable.

-

Vous verrez aussi, dans les ftm, en lien vignette ci haut, que le 21mm est encore plus piqué, et encore plus tôt en diaph, mais attention ce 21, que je vais tester de la mm manière dans qq jours, est .. deux fois plus cher ! Le 35 et le 28, pratiquement aussi bons que cette légende de Distagon 21, sont des affaires pour des cailloux haut de gamme, "abordables" pour leur secteur.

-

Ps : des tests montrant des bords douteux, sur Apsc, seraient encore plus illogiques d’après nos tests, et les causes seraient les mêmes, « la courbure de champs » ( commune à bcp de grands angles), sur mires planes.
Amitiés Olivier



Inscrivez-vous pour répondre
Valider
Annuler

Titre

Réponse


Lien

Photo
     

Légende de la photo